Site de l'IRIPI

Retour au site du Collège de MaisonneuveRetour au site du Collège de Maisonneuve
Retour à la page d'accueil
Accueil > Services > Transfert de connaissance > Colloques > Ensemble contre les violences sexuelles en contexte de diversité

Colloque : Ensemble contre les violences sexuelles en contexte de diversité | 11 et 12 mars 2021

Les multiples vagues de dénonciations d’agressions sexuelles qui ont déferlé sur le Québec démontrent qu’il est urgent de passer à l’action pour combattre la violence genrée systématique. Au-delà des réseaux sociaux et des cas médiatisés, qui sont les personnes qui vivent de la victimisation ? Quelles sont leurs réalités, stratégies et ressources ? Bien que les violences sexuelles et sexistes soient vécues par tous les groupes sociaux et dans tous les milieux, les recherches montrent que certains contextes de vie peu­vent être associés à une plus grande vulnérabilité pour y faire face. C’est le cas des femmes issues de l’immigration et des communautés ethnoculturelles et racisées, des personnes des communautés LGBTQ+ et bien d’autres qui font face à des défis spécifiques (barrières linguistiques et culturelles, isolement social, discrimination systémique, etc.) qui peuvent aug­menter les risques et entraver leur accès aux services, surtout en contexte de pandémie.

Ainsi, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, l’Institut de recherche sur l’intégration professionnelle des immigrants (IRIPI) convie ses partenaires ainsi que toutes et tous les membres de la communauté à participer à une réflexion sur la situation des personnes issues de la « diversité » à risque de vivre de la violence sexuelle. Harcèlement sexuel, violence entre partenaires intimes, mutilations génitales féminines, violences basées sur « l’honneur », sont autant de thèmes abordés dans le cadre de ce colloque qui rassemble des chercheuses et chercheurs, des intervenant.e.s et des étudiant.e.s. Touchant plusieurs disciplines (travail social, santé, éducation, criminologie) et domaines d’intervention (public, communautaire, collégial), ce colloque vise à nourrir la réflexion collective autour de la lutte contre les violences sexuelles et à identifier des pistes et outils d’intervention prometteurs.

Inscription gratuite, mais obligatoire.

L’hyperlien pour assister à l’événement vous sera envoyé la veille du colloque.

 

PROGRAMMATION (DIFFUSION ZOOM)

 

JEUDI 11 MARS 2021

8 h 30 – ACCUEIL

8 h 45 – Mot de bienvenue

Mme Diane Blanchette, directrice des Services aux étudiants et à la communauté du Collège de Maisonneuve 

8 h 50 – Mot d’ouverture 

Mme Soraya Martinez Ferrada, députée d’Hochelaga à la Chambre des communes du Canada

9 h 00 – Les violences sexuelles : « Y a-t-il des angles morts ? »

Mme Bilkis Vissandjée, professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal

9 h 30 – Table intersectorielle : regards sur la situation des femmes en contexte de pandémie

Mme Manon Monastesse, directrice générale, Fédération des maisons d’hébergement pour femmes

Mme Isabelle Paillé, coordonnatrice santé, Femmes autochtones du Québec

Mme Melpa Kamateros, Le Bouclier d’Athéna

Mme Vicky Zois, Mouvement contre le viol et l’inceste

10 h 30 – PAUSE

1 h 45 – Mutilations génitales féminines et violences basées sur l’honneur

Nom à venir, Le Bouclier d’Athéna

Mme Bilkis Vissandjée, professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal

Mme Jennifer Lyse Grenier, anthropologue, Assurer des soins de santé équitables pour les femmes affectées par les MGF/E

11 h 30 – Violences vécues par les minorités sexuelles et de genre

M. Martin Blais, Ph. D., sexologue, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal. Titulaire de la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres 

12 h 00 – FIN DE LA JOURNÉE

 

VENDREDI 12 MARS 2021

9 h 00 – Titre de la conférence à venir

Mme Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys, Parti libéral du Québec

9 h 15 – Le contrôle social, sexuel et scolaire des filles dans un contexte de violences basées sur l’honneur : indicateurs facilitant l’évolution du contrôle excessif

Mme Estibaliz Jimenez, professeure régulière au Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières

9 h 40 – Violences  à caractère sexuel en contexte collégial – Projet intercollégial d’étude sur le consentement, l’égalité et la sexualité (PIECES)

Mme Manon Bergeron, professeure au Département de sexologie, Université du Québec à Montréal

10 h 10 – Table ronde : 2 ans après l’implantation des politiques VACS dans le milieu des cégeps, points de vue des intervenant.e.s

Mme Véronique Lareau, travailleuse sociale, Collège de Rosemont

Mme Geneviève Reed, coordonnatrice aux affaires étudiantes, Fédération des Cégeps

M. Marc Alarie, directeur des ressources humaines, Collège de Maisonneuve

Mme Isabelle Rivest, représentante du syndicat des enseignantes et des enseignants du Collège de Maisonneuve

11 h 00 – Ressources d’aide et projets d’accompagnement communautaire

Titre à venir

Mme Veronica Islas, directrice générale, Carrefour de ressources en interculturel (CRIC)

Formations sur les violences sexuelles chez les autochtones

Mme Isabelle Paillé, coordonnatrice santé, Femmes autochtones du Québec

La concertation locale au service des femmes immigrantes vivant de la violence entre partenaires intimes

Mme Kaisa Vuoristo, chercheuse chargée du développement scientifique, IRIPI

12 h 00 – FIN DU COLLOQUE

Partagez :